Accès privé 03 21 38 09 66 46 rue Saint-Bertin - 62500 Saint-Omer
Menu

Cabinet d’expertise comptable à Saint-Omer

 DTA Expertise : au service de votre succès professionnel ! 

Situé au 46 rue Saint-Bertin à Saint-Omer, notre cabinet d’expertise comptable s’adresse aux chefs d’entreprises et leur propose ses services pour une gestion optimale de leurs sociétés.

Spécialisés dans la comptabilité, nous vous accompagnons dans la recherche et la prise de décisions pour améliorer l’efficacité de votre entreprise. Et ce, conformément aux règles établies par l’Ordre des Experts-comptables

Nos missions sont diverses. Nous intervenons pour :

Nos experts comptables à Saint-Omer vous aident à gagner du temps pour mieux vous focaliser sur votre activité. Ils prennent en charge l’optimisation de la situation juridique, fiscale et sociale de l’entreprise et vous permettent de vous consacrer au développement de votre société.

Pourquoi faire appel à DTA Expertise ?

Notre cabinet vous assure et vous aide à :

  • Produire une comptabilité de qualité, conforme aux lois, aux normes et à l’épreuve des contrôles fiscaux
  • Réaliser les différentes déclarations auxquelles votre entreprise est sujette
  • Formaliser toutes les opérations affectant ou non les statuts de votre entreprise
  • Gérer la branche RH de votre entreprise
  • Acquérir une crédibilité pour votre entreprise

Pour de plus amples informations concernant les différents services de DTA Expertise ou pour toute demande éventuelle demande de prise de rendez-vous, n’hésitez pas à contacter notre cabinet d’expertise comptable dans le Pas de Calais.

Nous sommes à votre service pour tous vos besoins.

Calendrier De Publications


Lun
Mar
Mer
Jeu
Ven
Sam
Dim

A savoir également27/07/2017

Contrôle Urssaf : une mise en demeure de rattrapage peut régulariser une procédure de recouvrement

Dans cette affaire, suite à un contrôle portant sur les années 2006 à 2008, l’Urssaf notifie, le 2 octobre 2009, une lettre d’observations à une société qui lui répond par lettre recommandée du 4 novembre. L'inspecteur du recouvrement répond à cette lettre le 21 décembre 2009 mais, entre-temps (plus précisément le 14 décembre 2009), une mise en demeure de payer est notifiée à la société.
A la une
La notification d’une seconde mise en demeure adressée postérieurement à l’envoi à la société de la réponse à ses observations sur les résultats du contrôle est valide. Elle permet de régulariser la procédure de recouvrement. Peu importe que la première mise en demeure ait été annulée par la commission de recours amiable (CRA).